Corde à linge et bicyclette

Une œuvre pour la compagnie 7 Doigts

Figure majeure de la culture circassienne montréalaise, la compagnie Les 7 doigts a confié à Daily le projet d’imaginer une nouvelle œuvre permanente sur le toit de ses quartiers généraux. Rendant hommage à l’approche contemporaine du collectif, Corde à linge et bicyclette détourne des objets du quotidien pour faire un numéro de cirque mécanique sur le ciel de la ville.

Installation permanente depuis 2019

Montréal, Canada

Inviter ce projet chez vous

Sur un fil

L’œuvre fonctionne avec le mécanisme et les pièces d’un vélo déconstruit: le pédalier transformé en manivelle fait valser une roue sur une corde. En équilibre, elle traverse une autre roue, telle un funambule marchant sur un fil, des diabolos volant dans les airs ou encore un lion sautant dans un cercle enflammé.

Photo de Geoffrey Boulangé

Sur un toit

Œuvre permanente sur le toit des nouveaux locaux des 7 Doigts, l’installation est toutefois visible depuis la rue. Imaginée comme un véritable numéro de cirque, elle met sous les projecteurs l’édifice et le travail singulier des 7 Doigts.

Photo de Geoffrey Boulangé

Crédits

    • Ce projet est une commande des 7 Doigts
    • Un projet de Daily tous les jours
  • Direction de création
    • Mouna Andraos
    • Melissa Mongiat
  • Production
    • Irène Chaudouet
  • Design
    • Michael Baker
    • Anne Ouellette
    • Eva Schindling
    • Rebecca Taylor
    • Pierre Thirion
  • Coordination de projet
    • Marie-Pier Gauthier-Manes
    • Sophie Julien
  • Ingénierie
    • Franz Knoll
  • Conception technique et fabrication
    • Infravert
  • Fabrication
    • Thierry Beaudoin
    • Michael Carbonneau
    • Maxime Dagenais
    • Paul Duchaine
    • Georges Makris
    • Étienne Ménard
    • Pierre Moise
    • Bartosz Pelechacz
    • Wayne Robichaud
  • Vidéo
    • Geoffrey Boulangé
  • Merci à
    • Hailey Turcato

Notre infolettre est envoyée deux ou trois fois par an. Ou quatre? Ce sera la surprise.