Retour vers Nouvelles

Entretien avec Judy Byron, directrice générale de Arts for Lawrence

« Nous croyons que les arts apportent de la joie, favorisent la guérison et stimulent le développement économique, et c’est pour promouvoir ces trois aspects que le campus culturel de Fort Ben a été conçu. »
Lawrence, Indiana, États-Unis

Nous avons rencontré Judy Byron en 2018. Architecte et passionnée des arts, Judy s’est d’abord impliquée en tant que bénévole au conseil d’administration d’Arts for Lawrence, un organisme artistique à but non lucratif à Lawrence, Indiana. Après être devenue la première directrice générale d’Arts for Lawrence, elle a réalisé l’impossible en obtenant une subvention de 5,85 millions de dollars de la part du Lilly Endowment, afin d’instaurer le campus culturel de Fort Ben. En plus de la rénovation et de l’agrandissement du théâtre Theater at the Fort, le projet inclut l’aménagement d’une place publique extérieure, d’un amphithéâtre, de nos Balançoires musicales et d’un centre des arts visuels. Nous vous partageons notre entretien avec Judy, une femme extraordinaire, dont la vision nous a inspirés. Nous vous invitons à imaginer comment serait votre ville si elle avait une Judy… Bonne lecture !

Leah Tribbett (LT) a été mandatée par Daily tous les jours afin de réaliser un entretien avec Judy Byron (JB) à Lawrence, Indiana, lors de l’installation de la nouvelle version permanente de nos Balançoires musicales.

LT : Pouvez-vous nous dire comment vous avez découvert les Balançoires musicales et pour quelle raison vous les avez fait venir à Lawrence en 2019 ?

JB : Je suis une grande amatrice d’œuvres d’art interactives. Ainsi, alors que je soumettais ma demande de subvention au Lilly Endowment Strengthening Indianapolis Through Arts and Cultural Innovation, une initiative ayant pour but de souder la communauté d’Indianapolis par les arts et la culture, j’ai invité les Balançoires musicales à s’installer sur notre place publique pendant un mois, pour donner le coup d’envoi au campus culturel de Fort Ben, et pour démontrer au Lilly Endowment notre vision pour ce campus à travers cette installation.

Alors que nous étions invités à soumettre un projet pour le campus culturel de Fort Ben, j’ai contacté Daily tous les jours pour savoir s’ils étaient intéressés à me proposer un devis pour une installation qui serait spécialement conçue pour notre campus. alors que Daily tous les jours entreprend son processus de recherche et de consultation auprès du public pour une nouvelle installation interactive et collective, nous avons rassemblé 30 à 35 membres de la communauté afin de recueillir leurs idées. Tous ont connu les Balançoires alors qu’elles étaient de passage sur notre campus et, curieusement, le désir de les retrouver était unanime ! C’est ainsi que nous avons eu la toute première installation permanente des Balançoires musicales, grâce à notre communauté qui souhaitait pouvoir en profiter pour toujours.

Breaking ground ceremony for the Fort Ben Cultural Campus

Une ville de transition

LT : Parlons de la communauté de Lawrence, pouvez-vous nous en dire davantage sur les personnes qui vivent ici ? 

JB : Le campus culturel de Fort Ben est en fait érigé sur un terrain qui appartient à la ville de Lawrence et ce projet, le campus, est une collaboration entre la ville et l’organisme Arts for Lawrence qui avait comme vision de raviver les arts et la culture de la ville. Lawrence compte environ 55 000 habitants, d’origines et de cultures diverses et de contextes économiques variés. En effet, la ville de Lawrence connaît les revenus les plus élevés des environs, mais également les revenus les plus bas si l’on compare avec les codes postaux de l’ensemble du comté de Marion, ce qui démontre le très large éventail de revenus dans cette petite ville. Nous sommes également l’une des villes les plus diversifiées des États-Unis en ce qui a trait aux origines ethniques. C’est pour ces raisons que nous voulions créer un espace où tous les membres de notre communauté pourraient se réunir et partager des moments ensemble. 

Dans le passé, Lawrence était connue comme étant une ville de transition. On y passait pour se rendre au centre-ville d’Indianapolis, ou encore pour y sortir. Nous voulions que les gens passant par Lawrence désirent y rester, et c’est en ce sens que fût conçu le campus culturel de Fort Ben. Bien sûr, ce sont les Balançoires qui volent la vedette du campus en permettant aux membres de notre communauté d’interagir les uns avec les autres.

L’accès à la créativité

LT : Quel était votre but en instaurant les Balançoires musicales dans cet espace public ?  

JB : C’est génial de voir la diversité des membres de notre communauté qui profitent des Balançoires : jeunes, vieux, noirs, blancs, on ne sait jamais qui sera assis sur la balançoire voisine de la nôtre, à composer de la musique avec nous, mais chaque fois, lorsque deux personnes profitent des Balançoires, une conversation se crée en même temps qu’une nouvelle amitié. C’est vraiment exceptionnel. Je crois énormément en la promotion des arts. L’organisme Arts for Lawrence propose des programmes d’arts visuels, d’arts de la scène et d’arts littéraires et le campus culturel de Fort Ben nous a permis de converger tous ces programmes vers une même destination. Nous croyons que les arts apportent de la joie, favorisent la guérison et stimulent le développement économique, et c’est pour promouvoir ces trois aspects que le campus culturel de Fort Ben a été conçu. Selon nous, l’art est une dimension importante pour notre communauté, c’est pourquoi nous tentons de le rendre accessible afin que tous aient la chance d’exprimer leur créativité au travers d’une expérience artistique. 

Une destination

LT : Maintenant que les Balançoires musicales sont permanentes, remarquez-vous des changements sur le site ? 

JB : L’organisme Arts for Lawrence et Daily tous les jours ont en commun le désir d’être en contact avec leur communauté. La mission d’Arts for Lawrence est de lier les arts à la communauté afin d’inspirer tout le monde, tous les jours. Notre vision est de créer une destination de prédilection où les membres de notre grande communauté diversifiée puissent se rassembler autour des arts, et d’offrir des expériences créatives dans la joie et le partage. 

Nous sommes donc ravis que notre  communauté ait adopté ces Balançoires musicales. Elles sont l’attraction principale du campus culturel de Fort Ben. Lors des quatre semaines pendant lesquelles nous avons accueilli les Balançoires temporaires, nous avons sondé les citoyens et nous avons découvert que, sur 630 sondages complétés, étaient représentés plus de 65 codes postaux de la région centrale de l’Indiana. Nous savons également que plus de 50 % des gens qui ont visité les Balançoires s’y rendaient avant ou après avoir été à un autre endroit à Lawrence, tels un restaurant ou une boutique. C’est ainsi que nous nous sommes aperçus que les Balançoires contribuaient à notre économie. 

C’est vraiment réjouissant de voir l’engouement pour les Balançoires sur les médias sociaux et partout dans la ville, d’arriver aux Balançoires et de constamment y trouver de nouveaux visages, d’entendre les gens en parler et de savoir que de plus en plus de personnes désirent venir à Lawrence, pas uniquement comme point de transition, mais pour visiter la ville, et surtout, pour vivre l’expérience des Balançoires musicales

Notre infolettre est envoyée deux ou trois fois par an. Ou quatre? Ce sera la surprise.