2018

Romance à Ottawa

par cecile

McLarena vient de revenir d’Ottawa après quelques semaines, et les commentaires du public nous font réfléchir à la façon dont nous évaluons notre travail. Est-ce que le nombre de demandes en mariage, de meilleures interactions policières ou une certaine résilience face au mauvais temps pourraient devenir les nouveaux façons de mesurer comment une communauté a adopté une œuvre? Parfois, pour faire un bon espace public, il faut tout simplement contribuer aux affaires de cœur locales. ❤️

On espère surtout qu’ils se sont dit oui!

Salut South Bend, on veut te rencontrer

par cecile

Il se passe des choses excitantes dans cette ville. (Giant River Lights? « Premier président gay? » ? Nous sommes intrigués…)

Du 30 au 31 juillet 2018, Daily tous les jours part à la rencontre des habitants de South Bend pour imaginer une nouvelle installation interactive sur les bords de la rivière St Joseph.

Venez rencontrer Mouna, Pierre et Rebecca et participer à nos trois ateliers pour poser les bases de ce futur projet au bord de l’eau.

South Bend, on a très hâte de venir écouter tes histoires et de travailler avec toi!

Inscrivez-vous ici!

La Machine à Turlute s’installe en Gaspésie

par cecile

Notre Machine à Turlute s’installe au Musée de la Gaspésie, dans le cadre d’une nouvelle exposition consacrée à La Bolduc. Venez turluter tout l’été!

La Machine à Turlute est une installation musicale qui voyage sur les routes pour remonter dans le temps, et plus précisément, dans le Québec des années 30. À cette époque, Mary Travers – dite La Bolduc – faisait sensation dans la belle province avec sa Turlute, un style de chant folk traditionnel similaire au « lilting » irlandais. Pour «turluter», on utilise sa voix comme instrument de musique, avec pour résultat un chant surprenant de phonèmes évocatifs : tam ta piou tam pidou. Originaire de Newport en Gaspésie, Mary est considérée comme la première auteure-compositrice-interprète québécoise.

©Musée de la Gaspésie

Créée en 2011 pour le documentaire musical Les enfants de la Bolduc, en collaboration avec Lusio Films, la Machine à Turlute reprend du service aujourd’hui pour permettre au public de (re)découvrir cet héritage culturel typiquement québécois. L’installation sera en accès libre à l’entrée du Musée de la Gaspésie tout au long de l’été et à l’intérieur du musée jusqu’au 31 mars 2019.

Plus d’infos sur la Machine à turlute
Plus d’infos sur l’exposition
Madame Bolduc en tournée

L’art de marcher dans les villes

par cecile

Nous, les humains, on marche. C’est comme ça.

En ville, si la marche est un geste anodin, elle est aussi une opportunité pour déconstruire le déplacement, repenser la relation entre le corps et l’espace, et réinventer notre rapport à l’espace public. Quand on change les règles du jeu de l’environnement, le simple fait de marcher peut venir bousculer notre perception de l’espace, mais aussi notre rapport à la ville et à l’autre. Plus on marche en ville, plus la ville se transforme, pour qu’on y marche plus heureux.

En mars 2018, le Wellesley College à Boston (l’une des plus anciennes université de la côte est américaine – toujours réservée aux femmes), nous a invité à animer une série d’ateliers pour leur Concert Series. La professeure Jenny Olivia Johnson a reçu Mouna (co-fondatrice), Rebecca (design produit et environnement) et Eva (directrice technologique) dans le cadre de son cours, Studies in 20th Century Music: Interactive Sound Art with Electronics, pour co-concevoir et fabriquer des prototypes d’installations interactives sonores avec ses 18 élèves.

Ensemble, nous avons imaginé ce qui peut se passer quand un banal trottoir bouge, vibre, sonne, chante, monte ou tourne… Une occasion de poursuivre notre expérimentation sur l’art de la marche, notamment déjà amorcée avec Mesa Musical Shadows.

Samedi 17 mars à 16h00, Mouna donnera une conférence sur le design participatif au Wellesley College, suivie par une présentation au public des prototypes réalisés par les étudiantes.


Plus d’informations sur l’événement

 

Pour aller plus loin sur l’art de la marche:

L’avenue dorée et dansante de Jean Verville
La marche-performance de Hamish Furton
La marche sur l’eau de Christo en Italie

Let’s Play in Toronto!

par cecile

L’importance des parcs n’est plus à prouver. Mais ils sont aussi un outil inédit pour imaginer les villes. (Aussi, on aime les arbres. Hello!)

Samedi 24 février, notre co-fondatrice Mouna Andraos sera la conférencière principale au Park People’s Park Summit, le plus grand rendez-vous de célébration des parcs au Canada.

Pour le thème de cette année, Let’s Play, Montreal in Toronto, les participants seront accueillis à Daniels Spectrum à Toronto, pour étudier de près le jeu dans les parcs et l’espace public. Cet événement est le plus grand rassemblement au Canada de professionnels, designers et amoureux des parcs, mais aussi des fabricants de la ville.

Dans sa conférence, Mouna présentera le travail de Daily tous les jours dans la création d’installations interactives de grande échelle dans l’espace public à travers le continent. Elle abordera aussi les différentes stratégies que le studio a mis en place pour intégrer de l’art dans l’espace public.

Ne manquez pas cette rencontre au sommet entre Montréal et Toronto!

 

Plus d’infos sur le site web de Park People

Plus de détails sur cet événement par ici