Daily tous les jours réalise des installations interactives à grande échelle, animées par des expériences collectives.

Grâce à la technologie et la narration, le studio explore la collaboration, le futur des villes et le pouvoir des humains.

DTLJ est reconnu pour son travail dans l’espace public, qui invite les passants à jouer un rôle critique dans la transformation de leur environnement et de leurs interactions sociales. Les œuvres du studio mêlent art numérique, performance et création d’espace, via des outils contemporains allant de capteurs, téléphones, données en temps réel, jusqu’à des instruments de musique, de la danse, de la nourriture ou de la méditation.

Parmi les projets phares signés DTLJ, nous comptons 21 Balançoires, une série de balançoires musicales activées par la participation du public; le pavé interactif Musical Shadows que l’on fait chanter avec son ombre en Arizona. DTLJ a également signé Hello Trees à Houston, une installation pour converser avec les arbres, ainsi que l’expérience méditative sensorielle I Heard There Was a Secret Chord (J’ai entendu parler d’un accord secret), présentée en 2018 au Musée d’Art Contemporain de Montréal dans le cadre de l’exposition Une brèche en toute chose sur Leonard Cohen.

DTLJ a remporté de nombreuses reconnaissances internationales, dont Best in Show aux Interaction Awards, le grand prix au UNESCO Shenzhen Awards, un Knights Cities Challenge Global Innovators Prize, un Fast Company Innovation by Design Award, ainsi qu’un Americans for the Arts Public Art Network Award. Le studio est aussi activement impliqué dans les communautés de design, d’art numérique et développement urbain, incluant les festivals SXSW, EYEO, INST-INT, New Cities Summit, TEDx et Ars Electronica.

Daily tous les jours est basé à Montréal et a été cofondé en 2010 par Melissa Mongiat et Mouna Andraos.

The Usual Suspects